... çà finit toujours comme çà ...

... pourquoi alors s'obstiner à commencer ?