lundi 22 octobre 2018

Instantanés ...

Cela aurait dû être une histoire sans parole. La balade du vendredi, la balade en campagne, la balade juste après le travail. Poser le panier avec les thermos vides, poser le cartable avec les carnets et le livre en cours, laisser aussi le sac à main, ne garder que l'APN en main. Un chocolat viennois en terrasse au jardin et partir sur les chemins. Longer la Loue et remonter à travers le bois, regarder l'automne apparaître, écouter le craquement des feuilles sous les baskets, discuter tout au long du sentier.... [Lire la suite]
Posté par benedictesworld à 00:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]